Breaking news
  • No posts where found

Interviews

Interview avec Alim Aliev

L’Ukraine est en pleine fièvre de changements. Trop de choses se passent à la fois : nous faisons la guerre tout en essayant de préserver la paix ; nous aidons les soldats tout en nous opposant à la mobilisation ; nous cultivons la tolérance tout en nous effrayant de la disparition des valeurs traditionnelles. Nous sommes un peu perdus. À ces moments de grands changements, il est important d’être honnête

Interview avec Iryna Solovey

Iryna Solovey est fondatrice de Biggggidea, une plateforme de crowdfounding pour toute sorte d’idées, de projets etc. Grâce à cette plateforme, les projets de radio et télé citoyennes ont vu jour. — Dites-nous comment vous êtes devenue comme vous êtes maintenant ? Je pense que je suis devenue comme aujourd’hui, grâce à ma famille qui m’a beaucoup influencée. J’ai eu beaucoup de chance dans la vie : j’ai beaucoup appris dans ma

Oles’ Sanine : Je réaliserai le prochain film en coproduction avec l’Europe

Le réalisateur du film Le guide d’aveugle (The Guide), parle du cinéma et de l’Ukraine. Deux cents pairs d’yeux aveugles se serrent les uns contre les autres dans le wagon. On mène en fusillade les joueurs de kobza (ndt. kobzar en ukrainien), mais ils chantent « Le vent souffle, souffle le vent impétueux ». Le chant est perçu comme un code ukrainien de la vérité, est convaincu le réalisateur Oles’ Sanine

Interview avec Myroslava Gongadze

Autrefois, dans son adolescence, toutes les semaines elle regardait une émission brillante « Panorama international ». Aujourd’hui, c’est l’inverse, des millions regardent son prime time  «Heure-Time ». Une fille simple, originaire de Béréjany (ndt. une ville de l’oblast de Ternopil, en Ukraine), qui, dans sa jeunesse, allait par le train de nuit voir les premières du théâtre « Kourbass », elle connaît la recette de la réalisation des rêves : « Il faut craindre l’inaction et pas l’action ». Et