Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone

20h00

Le référendum en Crimée non reconnu par le gouvernement ukrainien s’est achevé. Sur l’image on voit les résultats du sondage à la sortie des urnes (93% pour le rattachement à la Russie). Source : hubs.com.ua

exit poll

19h50

Le Premier ministre illégitime de Crimée Sergueï Aksionov va annoncer le résultat définitif du référendum à 22h30 (heure locale). Le président de la République de Tchétchénie Ramzan Kadyrov a déjà félicité la victoire. « Je félicite chaleureusement Aksionov et tous les habitants de la péninsule avec le rattachement à leur patrie historique, leur retour au sein de la Russie. Dans ma conversation avec Aksionov, je l’ai invité en visite officielle en Tchétchénie pour discuter de la coopération économique », – a écrit Kadyrov.
(Source : theinsider.ua)

19h00

À deux heures avant la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation au « référendum » en Crimée s’élève à 73,4%. Cela a été annoncé par le président de la commission de la tenue du référendum en Crimée Mikhaïl Malychev. (Source : KRYM SOS)

Le Comité des électeurs d’Ukraine déclare que le taux de participation anormalement élevé est le résultat des manipulations avec les listes d’électeurs. (Source : unn.com.ua)

18h25

Moustapha Djemilev : 99% des Tatars de Crimée ont boycotté le « référendum »

« Quand le boycott du référendum annoncé par les Tatars de Crimée c’est plus d’un tiers de la population, parler de la participation au référendum de 70% est ridicule. Il est difficile de prédire quelque chose pour demain. Jusqu’à présent, la situation est très tendue » – dit Moustapha Djemilev, ancien chef des Tatars. (Source : unn.com.ua)

18h00

Un activiste tatar à été retrouvé mort aujourd’hui, le 16 mars 2014. Il était parti au bureau de recrutement de l’armée en début de mars et depuis il n’y avait aucun contact avec lui. Son corps porte des traces évidentes de torture. À côté de lui ont a trouvé des menottes, sa tête était enveloppée de ruban adhésif. (Source: unn.com.ua)

17h00

63,97 % des électeurs ont déjà voté. Communiqué par le président de la commission de la tenue du référendum en Crimée Mikhaïl Malychev. (Source : hubs.com.ua)

16h25

Le motard Alexandre Zaldostanov au surnom « Chirurgien », ancien ami du président de la Russie Vladimir Poutine, accompagné d’autres motards est venu à Sébastopol pour soutenir les citadins dans leur « choix russe ».

Le leader des « Loups de nuit » distribuait les autographes au centre de la ville, se faisait photographier et communiquait avec les habitants. « Je suis venu pour vous soutenir, tenez bon ». (Source : hubs.com.ua)

14

15h30

À Simféropol on aide les malades mentaux qui n’ont pas droit de participer aux élections et au référendum à voter « correctement », a déclaré la porte-parole du Médjlis des Tatars de Crimée Lilya Muslimova. (Source : fakty.ictv.ua)

14h45

Des inconnus sont en train d’assiéger l’appartement du prêtre de l’Église grecque-catholique ukrainienne Nikolaï Kvytch. Il est tout seul dans son appartement à Sébastopol. KRYM_SOS appelle les volontaires au secours du prêtre.

Le prêtre a été arrêté il y a quelques jours soupçonné par les séparatistes de l’organisation des provocations. Le prêtre a nié ces accusations. Plus tard il a été libéré.
(Source : tsn.ua)

14h30

La liste incomplète des violations sur le référendum dans la Crimée.

1. Les arguments de la semaine la Crimée : Dans les listes électorales sur le référendum en Crimée il y a une grande quantité « d’âmes mortes » (de morts).

2. Les correspondants d’ATR (*chaîne des Tatars de Crimée), en faisant le tour des bureaux de vote à Belogorsk, remarquent la présence des listes supplémentaires dans chacun de ses bureaux.

3. La propagande illégale continue. Simféropol, commune urbaine Griessovski. Le bureau de vote dans le bâtiment administratif de la commune. Un haut-parleur diffuse les chansons pro-russes sur la grandeur de la Russie. Avant ça, l’ensemble « Rossiyanotchka » en costumes russes a fait un concert sur la même thématique.

4. Ce matin à Simféropol on a vu les colonnes de voitures de propagande avec les drapeaux russes. (Source : page FB de KRYM_SOS)

13h30

La journaliste d’Oukraïnska pravda et de BigIdea Ekaterina Sergatskova, citoyenne de la Fédération de Russie ayant un titre de séjour temporaire avec l’adresse à Simféropol a pu voter. Elle a reçu le bulletin facilement avec les arguments suivants :  « Eh bien, si vous vivez à Simféropol, vous pouvez voter ». Comme le nom d’Ekaterina n’a pas été inscrit dans les listes puisqu’elle est citoyenne de Russie, on l’a tout simplement inscrit à la main dans une autre liste. « Comment un citoyen d’un pays étranger peut décider du sort de l’Ukraine ? » – dit Ekaterina. (Source : radiosvoboda.org et page FB d’Ekaterina Sergatskova)

12h20

Le journaliste de Hubs a visité le bureau de vote rue Tourguenev, 22. Selon l’assistant de la commission électorale Oleg Ovetchenko, environ 50 % des électeurs ont déjà voté. « Les gens votent pour la réunification avec la Russie et sont assurés qu’au sein de la Russie la Crimée va prospérer », – a-t-il communiqué. (Source : hubs.com.ua)

11h36

Des inconnus ne laissaient pas entrer à un bureau de vote le correspondant de la chaîne de télévision АТR (chaîne des Tatars de Crimée). Il a pu entrer seulement après l’intervention du président de la commission électorale. (Source : hubs.com.ua)

11h33

Dans les endroits où les Tatars de Crimée prédominent, les bureaux de vote n’ont pas été créés. Les Tatars de Crimée de Bakhtchyssaraï boycottent le référendum.
(Source : hubs.com.ua)

10h59

Plusieurs journalistes d’AFP et d’autres éditions anglophones n’ont pas été autorisés à entrer au bureau de vote N°08069 où Sergueï Aksionov a voté. « On nous a dit qu’il ne restait plus de place. Dans la salle il y avait une trentaine de journalistes mais il y avait encore de la place », – ont dit les journalistes. (Source : investigator.org.ua)

9h34 

Le Premier ministre illégitime de Crimée Sergueï Aksionov a voté un des premiers. (Source : hubs.com.ua)

08h30

Le Premier ministre illégitime de Crimée Sergueï Aksionov est sûr que la Crimée fera partie de la Fédération de Russie. Il l’a écrit sur son Twitter bien avant le référendum illégal. (Source : hubs.com.ua)

08h00

Le référendum en Crimée a commencé. Même les citoyens de la Fédération de la Russie peuvent voter.

Les organisateurs décrivent une ambiance festive. (Source: radiosvoboda.org)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone